Plus que quelques heures pour profiter de nos offres limitées

Comment fabriquer une maison de poupée ?

de lecture

Les maisons de poupée, de vieux jouets ? On les convoitait déjà durant notre enfance et pourtant, elles n’ont pas pris une ride ! Autrefois considérées comme de simples jouets pour enfants, ces maisons miniatures représentent aujourd’hui de véritables accessoires décoratifs. Elles constituent une excellente idée de cadeau aussi bien pour les tout-petits que pour les adultes passionnés. Évidemment, vous pouvez trouver des modèles tout faits auprès d’une boutique de poupon reborn ou les commerces spécialisés. Mais si vous ne craignez pas les travaux manuels, vous pouvez facilement fabriquer une maison de poupée en suivant nos astuces. 

Les maisons de poupée, pour qui ?

Les maisons de poupée, contrairement aux maquettes d’architecte, sont des abris pour poupées ou encore pour Playmobils. Les premières cibles sont donc des enfants. Ce sont d’ailleurs de parfaits présents si vous recherchez un jouet qui, pour une fois, ne causera pas de trop de dégâts dans votre salon. Lorsqu’ils sont bien réalisés, ces petits abris occupent les tout-petits des heures durant. Ces maisonnettes développent leur imagination en les incitant à créer des histoires à partir de tout ce qui leur tombe sous la main. 

Mais tout comme l’attachement que l’on porte aux poupées, la passion pour les maisons miniaturisées n’a pas d’âge ! En effet, on ne compte plus les adultes qui les collectionnent. Pour ces derniers, ce ne sont pas de simples jouets, mais des articles de décoration, des œuvres d’art. Les maisons décorent aussi bien le salon, la chambre des enfants ou elles peuvent être soigneusement rangées dans une pièce dédiée à la collection. 

Les maisons de poupées en bois peuvent être catégorisées comme jouet Montessori. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette méthode d'éveil de vos petits bous de chou, visualisez cet article sur la Méthode Montessori.

Vous pourrez également vous documenter sur l'article relatant les autres jouets Montessori sur l'article du blog mercimontessroi.com.

 bébé-enfants-cible-maison-poupée

Zoom sur les maisons de poupée de nos jours 

Si vous avez déjà eu ou vu une maison de poupée dans votre enfance, vous devez certainement vous souvenir de son aménagement intérieur avec un design aussi chargé que la maison de nos grandes tantes. Alors qu’autrefois le nombre de meubles et d’accessoires en miniature évoquait la qualité de l’objet, aujourd’hui, cette époque est révolue. 

Tout comme le minimalisme s’est invité dans nos logements, les jouets adoptent également cette mode. Les maisons en miniatures sont de plus en plus désencombrées et arborent des styles à l’air du temps : scandinave, d’inspiration industrielle, campagne chic, bohème ou encore transitionnel. Nos poupées habitent désormais des intérieurs modernes et branchés, rien à envier avec les modèles d’hier. 

Par ailleurs, en seulement quelques années, les écrans et le digital ont infiltré notre quotidien pour le redéfinir, et l’univers des enfants n’échappe pas à ces nouvelles attitudes. Pour preuve, les poupons vivent dans un cadre parfaitement équipées avec des matériels électroménagers et autres matériels numériques derniers cris. Et pour montrer que les jouets connaissent une transition digitale, on retrouve désormais des maisons de poupée domotiques. 

maison-poupée-actuelle

Rassemblez tous les outils nécessaires

Selon que vous vouliez créer une maison de poupée en bois ou en carton, il vous faut réunir certains outils pour le découpage, l’assemblage, l’aménagement intérieur et la décoration. Voici une liste non exhaustive des matériels essentiels pour votre travail manuel. 

 

  • Un matériau en dur ;
  • Matériels adhésifs ou des vis ;
  • Un cutter ou des ciseaux ;
  • Scie électrique ou manuelle si maison de poupée en bois ;
  • Des crayons ou feutres ;
  • Mètre ruban ou règle ;
  • Papier adhésif ou peinture ;
  • Ruban de masquage ;
  • Tissus.

Les points à prendre en compte 

La création d’une maison de poupée nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres. Voici les points à ne pas négliger pour fabriquer le logement en miniature digne d’une vrai maison.  

L’échelle 

La taille, souvent indiquée en échelle, désigne combien de fois votre maison de poupée est plus petite qu’une maison réelle. En général, il existe deux modèles, celui en 1:12 ou la version en 1:24. Une échelle de 1:24 signifie que 1 cm dans votre modèle représente 24 cm dans la réalité. Autrement dit, votre maison serait rapetissée de 24 fois ! Une taille parfaite pour les Playmobils que possèdent de nombreux enfants. D’autre part, une échelle de 1:12 démontre que la taille réelle est réduite de seulement 12 fois. Cette variante est idéale pour loger ses poupées Barbie.

Bien entendu, ce ne sont que des généralités. Mais l’idée dans une maison de poupée DIY, c’est de donner libre champ son imagination. Sachez cependant que l’échelle que vous choisirez dépendra de l’espace disponible chez vous.

L’éclairage

L’éclairage est l’un des aspects les plus déterminants dans la création d’une maison de poupée. Et contrairement à une vraie habitation qui consiste à configurer les ouvertures en fonction de l’exposition à la lumière du jour, un logement en miniature nécessite une source de lumière artificielle. Les lampes de travail, les bougies et même les écrans de télévision peuvent vraiment ajouter de la vie à l’intérieur de votre abri à poupons. 

Toutefois, pour permettre l’installation d’une source lumineuse, vous pouvez installer un ruban de cuivre. Ce conducteur servira à alimenter le système d’éclairage que vous prévoyez d’installer. Néanmoins, sa mise en place requiert quelques connaissances en installation électrique.

poupée-reborn-fille-poupée-parfaite-pou-maison-poupée

L’ergonomie 

Sachez qu’une fois fabriquée, la maison de poupée pour laquelle vous avez investi du temps et de l’argent, sera le principal point de jeu pour vos enfants… du moins pendant quelques jours. Et on sait à quel point nos bouts de chou sont parfois maladroits. Pour éviter que votre précieux cadeau ne tombe en morceaux, assurez-vous que chaque pièce soit facilement accessible, que le tout est bien solide et surtout, que les mobiliers et autres accessoires supportent bien les chocs. Voilà ce qu’on entend par « ergonomie ». 

Par ailleurs, que vous envisagiez d’acheter ou de créer les meubles, pensez à des modèles fonctionnels. Autrement dit, les ameublements en miniature qui peuvent être manipulés aisément et sans risque de casse. En effet, les enfants aiment jouer et reproduire les gestes des adultes en maniant chaque meuble de leurs maisons en miniature.

Que doit contenir une maison de poupée ?

On le sait tous, les tout-petits veulent faire comme les grands. Ainsi, en fabriquant votre maison de poupée, votre logement reste votre meilleur exemple. Votre structure doit alors avoir, à peu de choses près, la même configuration que votre vraie habitation. Elle doit essentiellement inclure des ouvertures (portes et fenêtres), différentes pièces, des plafonds et bien évidemment des ameublements et des accessoires de décoration. 

Voilà l’essentiel. Mais ce projet est aussi l’occasion de reproduire votre maison de rêve à travers une version miniaturisée. En fonction de votre temps, les matériels à disposition ou encore votre budget, la maison peut prendre la forme d’un véritable manoir avec une dizaine de pièces. Il peut s’agir d’une habitation à étage ou bien d’une maison familiale plain-pied. Envie d’un garage ? Il peut justement trouver sa place au rez-de-chaussée ou au sous-sol. Et comme nos tout-petits prennent souvent plaisir à offrir des moments de détente à leurs poupons, n’hésitez à aménager une terrasse ou un balcon. 

Entre bois et carton

Grand dilemme pour les parents ! En effet, le choix du matériau est une question qui revient toujours lors de la construction d’une maison de poupée. Si le bois et le carton permettent tous deux de fabriquer un bel abri pour les poupons, chacun se distingue par leurs particularités. 

Le bois, généralement du contreplaqué, est le premier choix qui vient en tête lorsqu’il s’agit de construire une maison de poupée. En plus d’être malléable, il est aussi réputé pour sa résistance à toute épreuve. De plus, ce matériau ne craint pas l’humidité et est particulièrement abordable. Mais le travail du bois n’est pas donné à tous. Le découpage comme l’assemblage nécessite un minimum d’expérience. Il convient alors de réserver cette solution aux bricoleurs passionnés ou avec un bon niveau. 

Le papier carton, quant à lui, a l’avantage d’être bon marché. D’autant plus qu’on le façonner facilement. Alors qu’une simple paire de ciseaux suffira pour la découpe, un ruban adhésif ou une colle permettra de coller chaque partie de votre maison de poupée. C’est donc le choix idéal pour les bricoleurs du dimanche ou les novices. Toutefois, les grands défauts de cette matière restent sa résistance et sa faible durée de vie. Le carton cède rapidement aux chocs récurrents et n’est pas étanche. 

Les étapes pour créer sa maison de poupée 

Nous voilà dans le vif du sujet : comment fabriquer une maison de poupée ? Pour cela, vous devez franchir plusieurs étapes afin de parvenir à des résultats satisfaisants. 

Le croquis 

Commencez par faire un croquis de votre construction afin que vous puissiez vous projeter sur l’aspect final de votre maison de poupée. Dans un premier temps, dessinez le design extérieur et intérieur, avant d’en venir aux détails. Ensuite, inscrivez les dimensions au sol et celles de la hauteur de la maison. Notons que pour permettre aux enfants de jouer plus facilement avec les poupées et les autres accessoires à l’intérieur, il faut laisser tout le pourtour de la maison ouverte. De même, les sections de toit doivent être amovibles. 

Le traçage de la surface au sol

Ce point mérite d’être mentionné dans une section à part entière, car il facilite la conception et limite les erreurs. Pour cela, faites un quadrillage dans une zone de dimensions convenables en vous assurant que la maison de poupée ne soit pas trop grande pour éviter d’encombrer votre espace intérieur. Vous ajouterez le salon, les portes et les escaliers plus tard. Il faut faire en sorte que toutes les dimensions et les proportions respectent la grille dans laquelle les panneaux ont les mêmes dimensions (dans la mesure du possible). 

Le découpage

Vous êtes satisfait de votre plan ? Il est temps de le reproduire en procédant par le découpage du matériau. Pour cela, vous utiliserez soit des ciseaux pour sectionner un panneau de carton soit de la scie pour travailler le bois. Découpez les matériaux aux dimensions souhaitées en prenant soin de prévoir au moins 5 sections : le sol, des deux côtés extérieurs, le dessus le fond et éventuellement un sixième pour réaliser un étage. Ensuite, effectuez des découpes latérales en sciant ou en découpant les murs un par un afin d’ajouter les portes et les fenêtres. Attention toutefois à ne pas vous précipiter au découpage des châssis dans le cas où ceux-ci ne s’adaptent pas correctement.

L’assemblage 

Pour chaque section, et peu importe le matériau utilisé, viendra un moment où vous devez procéder au découpage des fentes. Celles-ci serviront à emboiter les différents panneaux de bois ou de carton de la maison. Assurez-vous que la fente tienne bien en compte l’épaisseur du matériau. 

Il est recommandé de réaliser la pose dans un ordre logique afin d’avoir une vue d’ensemble claire. Par ailleurs, pour garantir la solidité de votre matériel, nous vous conseillons de renforcer la disposition des panneaux matériaux avec de la colle ou des vis, voire les deux. Si vous souhaitez utiliser des vis, les dimensions les plus appropriées sont 2,5 x 20 mm ou 2,5 x 25 mm en croix. Percez les trous de vis avec une perceuse à bois fine, et fraisez les vis de manière à ce que les têtes soient bien enfoncées dans la surface des panneaux. Utilisez ensuite du ruban-cache pour maintenir les panneaux en place pendant que la colle sèche.

Les escaliers

Dans le cas d’une maison à un ou plusieurs niveaux, vous pouvez monter les escaliers jusqu’au dernier étage à l’intérieur ou à l’extérieur. Il existe différentes manières de réaliser cette structure, par exemple en ligne droite ou avec un coude à 90°. Les marches sont faites de petites planches de contreplaqué s’il s’agit d’une construction en bois. Mais vous pouvez également construire un escalier à partir d’un carton solide.  

La décoration des façades et des murs intérieurs 

Comme on le ferait avec une vraie maison, les travaux de finition succèdent généralement aux gros œuvres. Ne négligez pas cette étape pour embellir votre maison de poupée. Pour cela, vous pouvez bien évidemment utiliser de la peinture. Il existe actuellement des peintures en tube qui ont l’avantage d’être particulièrement simples d’utilisation. Les modèles lessivables sont vivement conseillés, car entre mains sales, restes de nourritures, pâtes à modeler, la structure sera mise à rudes épreuves. 

Mais si, au lieu de peindre les murs, vous optiez pour du papier peint ? Revêtement toujours à la pointe des tendances, il s’invite aussi dans les intérieurs miniaturisés de nos poupons ! En plus d’être facile à poser, cette solution offre également un véritable gain de temps. Sans compter qu’il permet de customiser chaque pièce de la maison avec des couleurs et motifs différents. Enfin, vous pouvez changer le papier à votre guise en cas de tache, déchirement ou bien si jamais vos bouts de chou se lassent trop vite. 

L’aménagement intérieur   

C’est ici que tout se joue ! En effet, l’aménagement permet d’apporter de l’authenticité dans votre maison de poupée. N’hésitez pas à consulter, voire à faire participer votre enfant, pour créer un cadre de vie agréable pour ses poupons. 

Évidemment, pour personnaliser l’ensemble de la structure, vous pouvez concevoir vous-même les meubles. Il s’agit là d’une excellente façon pour occuper vos tout-petits et les initier au travail manuel. Selon vos envies, les matériaux à disposition et vos talents de bricoleur, vous pouvez fabriquer des mobiliers à partir de boites en carton, de contreplaqué ou autre panneau de bois, de plastique ou encore des morceaux de mélamine. Suivant le courant du mouvement écologique, les matières naturelles telles que la résine et le bambou sont très employées. Les vidéos tutoriels et les modèles de meubles en miniatures ne manquent pas sur internet. N’hésitez pas à vous en inspirer. 

Les gros œuvres ont eu raison de vous ? Sachez que les accessoires pour maison de poupée sont commercialisés un peu partout, dans les commerces physiques comme dans les boutiques en ligne bébé reborn, Barbie et autres playmobils. En s’inspirant des intérieurs contemporains, les fabricants créent de véritables modèles réduits des meubles et objets de notre quotidien, dans des design et matériaux différents. 

Attention : les dimensions des ameublements seront déterminantes. Choisissez l’échelle du mobilier en fonction de la taille des poupées pour un rendu plus réaliste. Si vos bouts de chou jouent habituellement avec des poupées Barbie ou des poupons de grande taille, les modèles en 1:6 sont les plus adaptés. Il existe bien évidemment des mobiliers en miniature dans toutes les échelles de 1:4 à 1:28. 

Fabriquer votre maison de poupée avec des matériaux recyclés 

Le saviez-vous ? Construire une maison de poupée ne nécessite pas forcément l’achat de matériaux. Vous pouvez utiliser des matériaux récupérés un peu partout, et pour cela, vos vieilles étagères ou anciennes commodes sont vos meilleurs atouts ! 

D’ailleurs, avec un peu de créativité, il est possible de créer un bel abri pour poupons avec une simple boite à chaussures ou un emballage en carton, pourvu que les dimensions conviennent à ses futurs occupants. Un coup de peinture et des mobiliers à taille réduite suffiront à donner vie à cette structure. Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire participer votre enfant pour le choix des couleurs et des meubles. Cela lui montrera que prendre le temps de construire quelque chose apporte une satisfaction qu’il ne trouvera pas en jouant à un jeu vidéo.