Profitez de réductions exclusives pour Noël avant la rupture des stocks 🎉

Comment tricoter des chaussons pour bébé quand on débute ?

de lecture - mots

Fabriquer soi-même des chaussons pour bébé en laine pas à pas 

L’automne arrive. Les températures rafraichissent. En tant que jeune Maman, prévoyante et attentive, vous ne voulez pas que votre bout’ chou ait froid à ses petits pieds. Vous aimeriez lui tricoter des chaussons pour bébé, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?  Découvrez dans cet article toutes les étapes pour de beaux chaussons en laine pour les nourrissons. Idéal pour démarrer en tricot, c’est plus simple que le crochet. Cela demande peu de matériel. De plus, c’est gratifiant et responsable.

chausson pour poupons

Ce dont vous avez besoin pour confectionner vos petits chaussons pour bébé 

Pour tricoter ces chaussons pour bébé en laine, il vous faut : 

  • Des aiguilles : plusieurs types d’aiguilles existent, les aiguilles droites, circulaires ou à doubles pointes. Elles peuvent être en plastique, en bois (parfois de bambou) ou en métal. Vous débutez en tricot ? Optez pour des aiguilles droites et en bois. Pour des booties baby, vous tricotez seulement en allers-retours et non en rond. Sur des aiguilles en bois, le fil de laine ne glisse pas de trop. Les aiguilles possèdent des tailles très variées. Sur la majorité des aiguilles, figure un numéro. Il correspond à la largeur en millimètre de cette dernière. Si vous calez vos aiguilles sous votre bras, prenez-en qui soient assez longues et ni trop fines ni trop épaisses. Choisissez surtout des aiguilles du même diamètre que celui indiqué sur la pelote de laine. En tricotant avec des aiguilles d’autres dimensions que celles recommandées sur les pelotes de laine, votre ouvrage risque d’être trop petit ou trop grand.

  • De la laine : une paire de chaussons pour bébé requiert très peu de laine. Un petit peu plus en bicolore, voire plus. La laine peut être mixte, pour fille ou pour garçon. Quel coloris vous tente ? Lorsque vous achetez votre laine, gardez en tête que ce sera votre choupinette qui aura ces chaussons pour bébé dans ses petits pieds. Veillez donc à ce que la laine respecte sa peau, encore sensible. La layette ne doit pas non plus pelucher. Il ne faudrait pas que bébé ingère la laine si elle porte ses chaussons à sa bouche. Avec la laine, d’alpaga ou en acrylique, vous ne risquez rien.

Autre point de vigilance, dans le cas où vous commandez des aiguilles et/ou de la laine sur le web. Les normes américaines diffèrent de celles appliquées en Europe. Si vous vous trouvez sur un site anglo-saxon, examinez-bien la numérotation sur les aiguilles et la laine. Vous serez embêtée si la laine se tricote en 3,5 mm et que vos aiguilles mesurent 6 mm. Le prix d’une pelote de laine oscille entre 2 € et 20 €. 

  • Une paire de ciseaux : les ciseaux peuvent vous être utiles. Vous vous en servez de temps en temps pour découper un fil qui dépasse.

  • Deux boutons : les boutons sont optionnels. Vous vous sentez à l’aise pour les coudre sur les chaussons pour bébé ? Ils orneront les chaussons pour bébé. Vous préférez coudre un motif ? Au travail !

chaussons pour poupons

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers 

Pour connaître le processus de fabrication de ces chaussons pour bébé. Mieux vaut que vous consultiez ce lien youtube. Regardez cette vidéo tuto sur la fabrication de chaussons pour bébé. Vous les réussirez assurément. Ce tuto détaillé et accessible aux novices répond à toutes les questions que vous vous posez. Combien de mailles sont nécessaires ? Comment tricoter la semelle du chausson pour bébé ? Combien de rangs faire ?  Quelles mailles tricoter à l’endroit ? Quelles mailles tricoter à l’envers ? Combien de fois tricoter telle maille ? En augmentation ? En diminution ? Comment les assembler ?
La vidéo présente un modèle de chaussons pour bébé entre la naissance et 3 mois. Il est tricoté en point mousse, le plus simple pour les néophytes. Votre loulou est né prématurément et a de petits pieds ? Au contraire, ils sont plus grands que la moyenne ? La laine s’étend facilement. Vous pouvez tout à fait l’adapter à la morphologie de votre enfant.      

Le double intérêt de faire vos propres chaussons pour bébé 

Vous avez visionné la vidéo tuto ? Vous venez de réaliser vos propres chaussons pour bébé en laine ? Ou vous êtes prête à vous y mettre ? Quand vos chaussons pour bébé en laine seront terminés, vous serez contente de vous. À l’époque du « Do It Yourself. », vous verrez combien c’est satisfaisant de façonner quelque-chose de ses mains. Votre enfant a les pieds couverts. Mais en plus, il a des chaussons pour bébé uniques, pas les mêmes que ceux des copains de la crèche ou de chez nounou.  Les chaussons deviennent trop petits ? Si bébé est encore en âge d’en porter, refaites-en avec la même laine. Sinon, recyclez-la dans un autre habit. Un bonnet par exemple. 

Faire soi-même ses propres vêtements, c’est valorisant. Y compris en commençant petit. En outre, c’est écologique pour la planète. Le 21 septembre dernier était consacré à la journée de la sobriété. En tricotant vous-même des chaussons pour bébé en laine, et pourquoi pas d’autres vêtements, vous prenez le contre-pied de la fast-fashion. Cette tendance de la mode éphémère consiste à renouveler très régulièrement les collections de sa garde-robe.  Notez que la production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. 35 % des émissions de plastiques rejetées proviennent des fibres textiles. Alors, à vos aiguilles et à votre laine. Activez vos doigts pour concevoir les vêtements de vos enfants et les vôtres. Vous en serez fières et les porterez longtemps. De plus, consulter notre article si vous êtes intéressé pour apprendre à tricoter des vêtements pour vos poupons.


Alors, ces chaussons pour bébé en laine, qu’est-ce que ça donne ? Vous vous en êtes sortie ? Bébé les a adoptés ? Ils ne sont pas terminés car vous rencontrez des difficultés ? À l’inverse, vous êtes plus expérimentée que certaines autres lectrices de ce blog ? Partagez vos retours en commentaires. Vous en ferez profiter toute la communauté.

Recevez nos articles dans votre boite email.